Le jour de gloire est arrivé

894484_349054838539624_1967164750_o

La Famille FANATICS est fière de vous annoncer la célébration de son 25ème anniversaire lors de la réception de Brest ce samedi 17h.

À tous les membres du groupe et à tous nos amis, merci de venir surmotivés pour ce match en espérant que chacun repartira sans voix du stade.

Marseillais Avant Tout !

Communiqué

Suite à la réunion de lundi soir avec le club concernant notre interdiction de déplacement à Paris, le groupe s’est joint aux premières actions engagées, ainsi qu’au communiqué de presse. Nous sommes persuadés qu’il serait inutile que chacun mène sa « petite bataille dans son coin », c’est donc à l’unisson que nous avons décidé cette fois de ne pas nous laisser faire.

Nous ne pouvons pas légitimement continuer de demander à nos membres d’avoir une conduite irréprochable autant à domicile qu’à l’extérieur pour pouvoir continuer à vivre ce qu’il reste de notre passion, et dans le même temps leur interdire de monter dans la capitale. Le groupe se déplace maintenant depuis bientôt 23 ans, fier de son identité, de ses valeurs, fier de pouvoir soutenir l’Olympique aux quatre coins de la France et de l’Europe. Le déplacement au Parc s’inscrit dans cette lignée et, aussi sur-médiatisé soit-il, notre place est une nouvelle fois dans le parcage visiteurs à soutenir le onze Olympien.

Ce déplacement est d’autant plus particulier que l’occasion est trop belle pour nous de monter encourager notre équipe dans un stade mort, sans âme, une belle démonstration de ce que donnent des matchs aseptisés avec quelques spectateurs et plus aucun supporter.En montant au Parc cette année à 2000 (comme tous les visiteurs dans ce stade – il s’agit même d’une réglementation de la FIFA que les instances semblent ignorer), nous aurions ainsi pu montrer une fois de plus que la répression massive dans les stades pénalise au final ceux qui la commandent, tant le stade serait acquis à la cause marseillaise.

Le combat contre cette interdiction de déplacement ne fait que commencer. Cette décision fait suite aux incidents survenus le 25 octobre 2009 à Marseille, puisque ceux de Paris ne nous concernent en aucun cas. Or ce jour là, il parait aujourd’hui évident (et ce fait a depuis été largement démontré) que la responsabilité des incidents revient en grande partie aux instances qui ont choisi d’annuler le match aussi tardivement, ces mêmes instances qui aujourd’hui invoquent un souci « pour la sécurité des supporters marseillais ».

Nous nous sommes déjà rendus à 2000 là-bas sans aucun incident, et cette saison, alors qu’apparemment le Parc a été pacifié et serait devenu le pays des Bisounours et que de notre côté nous restons irréprochables, voilà qu’on nous l’interdit. Ce que nous estimons incompréhensible et inacceptable .

Ce combat va au-delà du nom de notre groupe ou de la « mentalité », nous ne répondrons à cette injustice qu’en ne suivant qu’une seule ligne de conduite: Marseillais avant tout !